Exposition « Lumières d’Afriques » au MMVI du 2 avril au 15 août 2019

 

«Lumières d’Afriques»

 

L’exposition Lumières d’Afriques est présentée pour la première fois en Afrique du Nord à l’invitation du musée Mohammed VI d’art Moderne et Contemporain. Le musée accueille depuis 2014 de nombreuses expositions de dimension internationale, dont «De Goya à nos jours», «Face à Picasso», «Les couleurs de l’impressionnisme : Chefs-d’œuvre des collections du Musée d’Orsay, Paris» ou encore «Alberto Giacometti, rétrospective».

En ouvrant ses portes à cette exposition et à ses 54 artistes africains, le Maroc affirme une fois de plus la politique culturelle du pays, trait d’union indispensable entre le monde et l’Afrique.

Pour la première fois dans l’histoire de l’art contemporain, 54 artistes venus de la totalité des États du continent africain présentent chacun une œuvre conçue à partir d’une même inspiration : « l’Afrique des Lumières ». À travers leur création, les 54 peintres, sculpteurs, photographes et vidéastes offrent visions, espoirs, rêves et craintes, à l’image de la complexité, de la puissance et de la richesse de l’art contemporain du continent.

L’exposition Lumières d’Afriques est non seulement un hommage à la créativité africaine contemporaine mais aussi une invitation, lancée aux visiteurs du monde entier, à réfléchir à son message : la confiance des artistes dans l’avenir de l’Afrique.

Les œuvres originales des 54 artistes bousculent la vision d’une Afrique parfois mal connue, trop souvent stéréotypée, et dont la force artistique prend sa double inspiration dans l’intensité du regard des artistes sur leur quotidien, et dans la profondeur des enjeux mondiaux liés à la croissance d’un continent.

Lumières d’Afriques sera exposée au Maroc au Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain du 2 avril au 15 aout 2019 avant d’être présentée en Tunisie puis en Afrique du Sud, à Cape Town.

 

à propos d’African Artists for Development

Passionnés par l’Afrique et par l’art contemporain africain, Gervanne et Matthias Leridon créent en 2009 le fonds de dotation African Artists for Development. Cette ONG soutient en Afrique des projets de développement auprès des populations locales associés à des créations d’artistes africains contemporains. Cette approche originale lui a valu d’être primé par la Clinton Global Initiative et de devenir membre observateur du Conseil Économique et Social des Nations Unies (ECOSOC).

AAD est né d’une profonde conviction : l’engagement d’artistes contemporains africains aux côtés des équipes de projets de développement durable en Afrique est un des meilleurs leviers d’efficacité et de succès pour construire un avenir pérenne et créateur de sens pour le continent.

Leave A Reply