Six mois après sa ré-ouverture, le Musée la Kasbah des cultures méditerranéennes de Tanger a attiré plus de 23.000 visiteurs

Fin juillet 2016, le Musée Musée la Kasbah de Tanger ré ouvrait ses portes après plusieurs mois de restauration. Une rénovation qui a porté ses fruits, puisque le public est au rendez-vous. En effet, plus de 23.000 visiteurs sont venus admirer cet ancien palais et sa collection ces six derniers mois.

Depuis juillet, le Musée est un lieu plus accueillant et attractif, avec une nouvelle scénographie qui a permis de rendre toute leur dimension aux collections présentées. Concernant le bâtiment abritant le musée, les travaux effectués ont permis sa rénovation ainsi que son équipement. Son accessibilité pratique s’est vue facilitée au niveau du rez-de-chaussée eu égard aux personnes à mobilité réduite. Le nouvel agencement, la réflexion engagée sur le plan scénographique et les supports de médiation permettent, par ailleurs, de rationnaliser et de valoriser l’ensemble de la visite. Le musée, depuis sa réouverture, compte se doter d’une approche de médiation efficace dans le but de favoriser l’appréhension du contenu des expositions par les visiteurs.

Outre les mediums classiques comme les cartels et les textes muraux, le Musée proposera au fur et à mesure de nouveaux supports de médiation : un espace multimédia, des projections interactives, un espace pédagogique, des activités ludiques, ainsi que des documents adaptés destinés aux différents segments de visiteurs. Les visites guidées quant à elles, seront assurées sur place par des guides-conférenciers qualifiés. Enfin, l’ouverture prochaine d’une boutique et d’un café permettra de diversifier et de dynamiser l’offre muséale de ce lieu tout en d’augmentant les ressources propres du musée.

A l’image de la ville de Tanger qui a toujours joué le rôle de carrefour inter-civilisationnel, le Musée la Kasbah des cultures méditerranéennes aspire à devenir un lieu de rencontre, capable de lier les citoyens à leur histoire millénaire et de faire découvrir davantage la culture marocaine aux touristes qui s’y intéressent.

Leave A Reply